Article mis en ligne le 25 avril 2019
Rubrique : La vie de l’association
Le 23 avril 2019, Franck Riester, ministre de la Culture et soutien de « Amitié Brie-Bénin depuis ses débuts en 2009, très proche de Michel Houel initiateur de l’association, a remis l’insigne de chevalier dans l’Ordre National du Mérite à Brigitte Letissier pour ses actions dans le milieu associatif et particulièrement à « Amitié Brie Bénin ».

Article mis en ligne le 21 mars 2019
Rubrique : La vie de l’association

Assemblée Générale Ordinaire du vendredi 15 mars 2019 à 20 h 30 - Salle de Justice – Mairie de Crécy-la-Chapelle

1 - Rapport moral : réalisations (rapport AADR), actions et démarches, photos…, (vote),
2 - Rapport financier (vote), cotisation 2019 (vote)
3 - Projets
4 - Verre de l’amitié et appel des cotisations 2019

47 personnes étaient présentes ou représentées par un pouvoir et plusieurs autres s’étaient excusées dont Bernard Carouge, maire de Crécy-la-Chapelle …


Article mis en ligne le 1er mars 2019
Rubrique : La vie de l’association

L’assemblée Générale aura lieu vendredi 15 mars 2019 à 20h30, salle de justice, mairie de Crécy-la-Chapelle.

Venez nombreux découvrir :
- Le voyage au Bénin pendant les vacances de Noël
- La construction des 3 classes à l’école Houngo
- L’évolution des réalisations à la ferme de Tori : exploitation agricole : élevage de poules pondeuses, cultures maraîchères... et château d’eau
- Les projets 2019


Article mis en ligne le 13 janvier 2019
Rubrique : Visites sur site
Le conseil d’administration de l’association Amitié Brie Bénin vous souhaite une heureuse année 2019, riche de joies, dans la paix et avec la santé.

Un voyage au Bénin pendant les vacances de Noël a permis de visiter l’école et la ferme.


Article mis en ligne le 21 décembre 2018
Rubrique : Les actions de l’association
Le Marché de Noël de Crécy-la-Chapelle termine notre année 2018. Une très belle manifestation qui nous a permis d’accueillir de nombreux visiteurs. Ceux-ci ont apprécié les nouveautés venues du Bénin dont des bols, plats, plateaux en bois... nous avons terminé ce week-end avec 955 € et bénéficié d’échanges très riches avec les visiteurs intéressés par nos actions.

Merci aux organisateurs de cette belle fête, aux bénévoles de AC’Magic, de Amitié Brie Bénin, à la municipalité de Crécy-la-Chapelle pour leur aide et leur soutien indéfectible.

Grâce à eux, grâce aux fonds transmis par une association qui s’est dissoute, nous pouvons maintenant dire que la troisième classe de l’école Houngo à Tori-Avamé va être mise en chantier et la réalisation de l’élevage de poules pondeuses pourra rapidement être envisagée à la Ferme de Tori.
La ferme poursuit donc ses activités et les jeunes travaillent à de nouvelles productions...

A l’école, c’est une installation électrique qui sera bientôt étudiée dans le but de former le directeur à l’informatique... les projets s’enchaînent !

Pour 2019, en Brie, l’association ABB accueillera toutes les bonnes volontés, les aides... et toutes les suggestions !

Bien amicalement,

pour le bureau,

Brigitte Letissier
Présidente de l’Association Amitié Brie Bénin
Mairie - Place Michel Houel - 77580 Crécy-la-Chapelle


Article mis en ligne le 8 décembre 2018
Rubrique : Les actions de l’association
Nous serons présents au Marché de Noël de Crécy-la-Chapelle les 15 et 16 décembre. Nous proposerons un panel renouvelé d’objets de l’artisanat béninois pour des cadeaux utiles, décoratifs... Nous vous remercions de partager cette information tout autour de vous.

Des membres de l’association partent au Bénin en cette fin d’année et proposent d’apporter des fournitures à l’école (surtout stylos, crayons, crayons de couleurs, colle - neufs et sous emballage). N’hésitez pas à les apporter lors du Marché de Noël ou à prendre contact avec nous avant le 18 décembre (06 81 86 80 41).


Article mis en ligne le 11 novembre 2018
Rubrique : Les actions de l’association
Début 2018, l’association Amitié Brie Bénin a pu réaliser, grâce à vos dons et votre soutien, un bâtiment de deux classes à l’école Houngo de Tori-Avamé.
Une dernière salle est nécessaire pour que chaque niveau soit hébergé décemment, à l’abri du soleil, du vent et de la pluie. Les fondations ont été prévues et réalisées dans le prolongement de la construction. Pour édifier cette dernière salle, un budget de 8 400 € est nécessaire.
Les choristes, élèves des classes de Joëlle Balestier, se sont mobilisés depuis bientôt 2 ans pour ce projet. Ils vous offrent tout leur talent et leur enthousiasme au service d’un répertoire varié et joyeux, à l’occasion de leur audition : Le samedi 1er décembre à 20h30, à l’église Saint Georges de Crécy-la-Chapelle.

Article mis en ligne le 6 octobre 2018
Rubrique : Les actions de l’association
Un temps rêvé pour la Foire de la Saint Michel 2018, des visiteurs nombreux et bienveillants, des bénévoles actifs, le tout dans une ambiance joyeuse... et un bilan positif de 1026 €. Les lots étaient superbes grâce au soutien et à la générosité des commerçants créçois, des membres de Amitié Brie Bénin.

Cette somme sera destinée au démarrage d’un élevage de poules pondeuses, à la ferme de Tori en attendant de pouvoir réaliser la 3ème classe.


Article mis en ligne le 24 septembre 2018
Rubrique : Les actions de l’association
L’association Amitié Brie Bénin sera présente ce week-end à la traditionnelle Foire de la Saint-Michel de Crécy-la-Chapelle. N’hésitez pas à venir à notre rencontre. Comme chaque année de nombreux lots seront gagnés à notre tombola. Toutes les envelopeps sont gagnantes et il y a 2 tirages pour des gros lots.

Pour installer le stand vendredi après-midi, nous acceptons volontiers votre aide, si vous avez un peu de temps à nous consacrer.

Article mis en ligne le 29 juillet 2018
Rubrique : Les nouvelles de Tori
Rencontre avec Guillaume Chogolou, Président de l‘association béninoise AADR (Action d’Aide au Développement Rural)

Informations et échanges sur la Ferme de Tori,
le Château d’eau, la réalisation de l’école Houngo et le projet de poules pondeuses

Mercredi 4 juillet 2018 à Crécy-la-Chapelle, 20h30, Salle Altmann

Guillaume Chogolou, tout récemment arrivé de Cotonou, a commencé par un bilan détaillé et illustré de l’activité de la ferme qui a atteint son objectif puisqu’elle est autonome depuis 2016 et fait vivre plusieurs familles :

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher






Bilan des activités à Tori : septembre – décembre 2012

Guillaume Chogoulou nous a fait parvenir un compte-rendu des événements de ces quatre derniers mois à la ferme de Tori. A l’étable, à la porcherie, du côté de la lapinerie, de la pisciculture, comme nous allons le voir les choses bougent, la ferme se développe de manière très positive y compris par une activité de maraichage.


A l’étable :

C’est certainement ici que, pour le moment, nous avons le plus de satisfaction. En effet, des 11 bêtes de départ (10 vaches et un taureau), la taille du troupeau est en ce moment de 19 têtes. Il y a eu donc en tout 8 naissances (dont trois mâles et cinq femelles). Les adultes se portent bien et les veaux croissent aussi bien. La taille de 20 bêtes que nous avions fixée comme objectif sera bientôt atteinte. Ensuite, il nous faudra veiller à la bonne croissance des veaux. Puis, nous commencerons les ventes des veaux rendus à l’âge d’être vendus et des adultes qu’il faudrait renouveler pour cause de vieillesse ou de consanguinité.
Puis, nous avons finalisé les travaux au niveau de l’enclos. Les vaches ont en effet rejoint le nouvel enclos et la clôture électrique fonctionne bien.
Il faut signaler que Boukari, le vacher, nous a quittés, parti pour un campement plus au centre du pays avec sa famille. Nous avons donc dû le remplacer par un autre peulh du nom de Amadou. Lui est un peu plus jeune et pas encore marié. Nous devrons l’aider prochainement à prendre une femme. C’est son souhait et cela est bien pour nous car la femme du vacher, en dehors de ce qu’elle s’occupe de son mari qui peut avoir un bon repas de prêt du retour de pâturage, assure une présence permanente sur l’exploitation et entretient le domaine. Les peulh ne se mariant qu’entre eux, ce sera une femme peulh qu’il épousera.
Pour ses premiers pas - il a été engagé début novembre - Amadou nous donne déjà satisfaction, comme ce fut le cas pour son prédécesseur. Il a de l’expérience, ayant déjà géré des troupeaux de vaches par le passé, et s’occupe bien de son travail. Il fait paître les bêtes, trait les nourrices et vend du lait frais sur le marché du village. N’ayant pas encore de femme, il ne peut préparer du fromage sur place…

Au niveau de la pisciculture, nous avons procédé à une nouvelle pêche en novembre dernier. Six cents poissons environ ont été pris et vendus sur place aux villageois. Il y a ici un souci de croissance au sujet des poissons. En effet, si la quantité de poissons pris est satisfaisante, au niveau de la grosseur et du poids, nous le sommes moins. Aussi, notre vétérinaire nous a-t-il conseillé de vider les deux bassins pour y introduire de nouveaux alevins (encore une fois des Tilapia). Il s’est chargé lui-même de l’achat pour veiller à la qualité. Cela fait bientôt quatre semaines que cette nouvelle expérience a été lancée. Sur le conseil toujours du vétérinaire, nous avons changé de formule quant à l’alimentation des alevins. Cinq cents alevins ont été introduits dans chacun des deux bassins. Nous espérons obtenir de meilleurs résultats au bout du compte. En tout cas, nous y travaillons sous la vigilance du vétérinaire et de Sylvain qui, sur place, s’en occupe.
Notre projet de pouvoir creuser un troisième bassin, qui sera un bassin dans lequel on pourra engraisser sur une période de deux à trois mois, les poissons de 5-6 mois qu’on pêchera des deux autres bassins, reste d’actualité. Peut-être réussirons-nous à le faire courant janvier 2013…

A la porcherie, nous avons vendu tous les porcs engraissés dans le mois de Novembre, soit une vingtaine en tout. En ce moment, il ne nous reste plus que treize têtes (dont 5 adultes et 8 porcelets en cours d’engraissement). Vivement que d’autres naissances arrivent. Les porcs sont nourris au tourteau de palmiste, au son de maïs, du riz, au soja et surtout à la drèche (Les drêches sont les résidus de différents produits végétaux, généralement utilisées pour l’alimentation animale). Nous avons fait creuser un trou dont l’intérieur et l’extérieur ont été aménagés pour conserver la drèche. Nous pouvons alors en acheter en quantité importante et la conserver pendant longtemps.

Par ailleurs, Sylvain et Amadou font de la culture maraîchère, profitant du bras de rivière qui borde la ferme du côté Sud. Les produits sont en partie consommés et en partie vendus par eux-mêmes.
Profitant de l’espace, surtout grâce à l’acquisition d’un nouvel hectare de terre en juin dernier, nous cultivons du maïs et du manioc en complément de nourriture des porcs.


Enfin, depuis la fin du mois de novembre, nous avons commencé les travaux de la lapinerie. Nous avons, l’équipe dirigeante et le vétérinaire, revu le projet et l’avons actualisé. Ensuite, la détermination de l’emplacement le mieux indiqué pour construire le clapier a été faite. Le domaine a été nettoyé par François à la débroussailleuse. Les premiers matériaux sont achetés (sable, ciment, fer, bois, etc). La fouille a été faite par les maçons. Les briquetiers ont fabriqué les briques sur place et la fondation a commencé. Ce chantier qui commence mobilise, encore une fois, les compétences locales et fait travailler du monde : briquetiers, maçons, soudeurs, ferrailleurs, menuisiers, etc. Si les moyens suivent pour finaliser les travaux et acheter tout le nécessaire, nous pourrons démarrer l’élevage des lapins à la mi-janvier.


Pour le suivi judicieux et efficace de ce projet, François suit, depuis quelques semaines, une formation pour accompagner Sylvain et Blaise, le vétérinaire, en attendant que, dès que possible, nous puissions engager un nouvel ouvrier pour s’occuper essentiellement de la lapinerie.

Je signale, pour terminer, que nous avions reçu un virement de 2500 euros à la fin du mois de septembre dernier de « Amitié Brie Bénin », notre association partenaire de France. Ceci nous a permis de continuer le remboursement des frais d’achat de l’hectare de terre acquis en juin dernier et de poursuivre aussi la démarche d’acquisition du titre foncier, non pas seulement sur ce nouveau terrain mais sur l’ensemble du domaine, vaste d’environ 4 ha. C’est en effet important pour nous de pouvoir sécuriser le domaine en obtenant le titre foncier qui assure une garantie maximale. Les travaux de la lapinerie ont pu démarrer aussi grâce à ce soutien financier de ABB.
Je termine ce rapport en souhaitant, au nom de tous les membres de notre association du Bénin, à tous les membres de l’ABB, à tous les sympathisants et à tous les amis qui nous soutiennent, une bonne fin d’année et, d’ores et déjà, de belles fêtes de Noël, du Nouvel An. A chacun et à tous, je formule nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année 2013.

Pour l’AADR,
Guillaume CHOGOLOU



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs



2011-2019 © Association Brie Benin - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48
Hébergeur : OVH
Audience