Assemblée générale 2016
Article mis en ligne le 23 avril 2016
logo imprimer
L’Assemblée Générale Ordinaire de Amitié-Brie-Bénin a eu lieu le vendredi 15 avril 2016 à 20 h, salle de Justice – Mairie de Crécy-la-Chapelle.
Ordre du jour :
1- Rapport moral : réalisations (rapport AADR), actions et démarches, photos…, (vote),
2-rapport financier (vote), cotisation 2016 (vote)
3-projets
4- élection d’un nouveau conseil d’administration et du bureau
5- Verre de l’amitié et appel des cotisations 2016 !

31 personnes étaient présentes, 7 avaient donné pouvoir et 9 s’étaient excusées dont Bernard Carouge, maire de Crécy-la-Chapelle, Daniel Nalis, maire de Guérard.
Introduction par le Père Aimé-Frédéric Hounzandji :



Le château d’eau est une belle réalisation qu’il a vue en fin de construction. Elle répondra aux besoins en eau potable de la ferme, mais aussi des habitants des hameaux voisins. Lors de ses contacts récents avec Guillaume Chogolou, il a appris l’inauguration et les débuts de l’utilisation (voir plus loin le compte-rendu de Guillaume Chogolou). Les autres secteurs de la ferme sont en pleine activité. Les élections présidentielles des 6 et 20 mars 2016 se sont déroulées dans le calme, dans cette jeune démocratie. C’est Patrice Talon, homme d’affaires béninois, qui l’a remporté. Chacun attend ses premières mesures au Bénin.

1- Rapport moral par la présidente :

Année 2015 Amitié Brie Bénin :

-  66 ( 57 en 2014 et 37 en 2013) membres adhérents
-  200 « sympathisants » (liste de diffusion plus de 190 personnes)
-  5 réunions de bureau
-  Réunion avec Guillaume Chogolou en septembre où, après une projection des photos de la ferme, chacun a pu poser des questions au président béninois d’AADR
-  Visite de membres à Tori (ferme et école Houngo) : en janvier, voyage (à leurs frais) de 14 membres de l’association qui ont découvert la réalisation, soutenu l’équipe en place et analysé les besoins avec les membres d’AADR.
-  Participation à :
• La brocante : pesée du panier gourmand et information sur l’association (dessins africains et masques pour les enfants)
• La Foire de la St Michel (enveloppes gagnantes : dons des sympathisants)
• aux marchés de l’Avent et de Noël (objets de l’artisanat béninois) de Pielenhofen, Pommeuse et Guérard

-  Mise à jour du site internet www.amitie-brie-benin.com, bénévolement par Jean-Michel Sagnes qui en assume de plus les frais.

-  Des membres du bureau, des membres de l’association, des sympathisants très investis pour l’organisation de toutes les manifestations (pour la brocante : dès 6h le matin – appel à l’aide pour le 17 avril !)
-  Jean-Louis Vaudescal, producteur de miel, souhaite fédérer des producteurs du monde et a lancé un appel à l’association pour rentrer en contact avec des producteurs béninois. Guillaume Chogolou a été informé, va donner des adresses, mais on peut aussi l’orienter sur la Ferme Songhaï de Porto-Novo où des membres d’ABB ont acheté du miel en 2015 ou sur les Frères des Campagnes près de Parakou (Frère Luc Gbegan).
-  Subventions :
• La commune de Crécy-la-Chapelle a donné une subvention de 400€ pour 2015
• La commune de Villiers-sur-Morin a donné 100€
• Grand merci pour ces subventions.
-  Démarche : dossier pour obtenir la déduction fiscale : le dossier a été envoyé, des compléments d’information demandés, le délai de 6 mois pour un accord tacite expirait début mai et un nouveau document vient d’être redemandé… Repart-on pour 6 mois ?
-  Total des sommes adressées par ABB à AADR en 2014 : 17 500 €
-  Une aide a été demandée à Franck Riester, député qui a prévu une subvention de 2500€ sur sa réserve parlementaire. Le dossier est en cours ; il concernera la construction de classes à Tori. Grand Merci
-  80% de la subvention du Conseil Régional, soit 6 000€ a été versé. Ceci a permis la construction du château d’eau (coût total 17 500€, hors forage et réseau interne à la ferme).
-  L’association a donc pu envoyer 17500 € pour la construction du Château d’eau, mais aussi des cartes plastifiées d’Afrique, d’Europe, du monde pour l’école (les enfants ne connaissent pas l’organisation du monde dans lequel ils vivent faute de repères géographiques – c’est une constatation faite lors du voyage de janvier 2015). Ces cartes ont été généreusement offertes par l’Institut Géographique National. Des fournitures scolaires avaient aussi été apportées à l’école Houngo et du matériel pour un dispensaire, pour un orphelinat, des vêtements…

Un grand merci
-  A tous ceux qui se sont investis dans les préparations, animations : Germaine, Isabelle, Jeannine, Mireille , Eve-Marie, Françoise, Sylvie, Christiane, Frédérique, Brigitte …, Patrice, Pierre, Francis, Maxime, Jacques, Michel, Jean-Michel, Alain, Jean-Marc, Claude, Marc...
-  Au Crécy Loisirs Animations et Patrimoine (CLAP) qui organisait les manifestations et nous a offert le gîte à la brocante, le barnum et l’équipement, à Marc Robert pour sa logistique et son soutien financier et aux communes pour les trois marchés de Noël.
-  Aux municipalités qui nous soutiennent : Villiers-sur-Morin et Crécy-la-Chapelle pour les subventions qu’elles accordent à l’association
-  A tous les généreux donateurs, à ceux qui offrent des lots lors de la Foire de la St Michel : les commerçants créçois, la Catounière (Sancy)…
-  A notre sénateur et à notre député qui ne manquent pas de s’intéresser à notre action, nous visitent à chaque manifestation
-  A notre conseillère régionale qui suit attentivement nos dossiers

Bilan AADR (« Association d’Action pour le Développement Rural »)- année 2015

AADR - Bilan financier de l’année 2015
I. RECETTES

A. Subventions versées par ABB
17 453 euros (novembre 2015)
Soit 11 448 418 fcfa = TOTAL 1

B. Vente de vaches, porcs, de poissons et de lapins
Bœuf (1) en Février 2015 : 450 000 f
Vache (1) en Octobre 2015 : 50 000 f
Porcs (3) en Novembre 2015 : 280 000 f
Poissons en Février 2015 : 340 000 f
Poissons en Octobre 2015 : 480 000 f
40 lapins en Février 2015 : 100 000 f
42 lapins en Avril 2015 : 105 000 f
35 lapins en Juin 2015 : 87 500 f
40 lapins en Septembre 2015 :100 000 f
40 lapins en Décembre 2015 : 100 000 f

Soit 2 092 500 F = TOTAL 2

C. Du moulin
240 000 F (tous frais défalqués) = TOTAL 3

TOTAL DES RECETTES : Total 1 + Total 2 + Total 3 = 13 308 918 F (20 289,31 euros)

II. DEPENSES :
• Château d’eau : 11 460 500 f = TOTAL 1
• Forage : 697 500 f = TOTAL 2
• Charges (salaires, nourritures pour les animaux, soins, déplacements, travaux divers, etc.) = TOTAL 3

DETAILS DES DEPENSES
- Salaire du bouvier (janvier-décembre 2015) : 30 000 F x 12 = 360 000 F
- Salaire du porcher (janvier-décembre 2015) : 25 000 F x 12 = 300 000 F
- Salaire du vétérinaire : (janvier-décembre 2015) : 20 000 F x 12 = 240 000 F
- Achat de 3 porcs (2 femelles et 1 mal) : 75 000 f
- Nourriture pour les porcs (drèche, tourteau de palmiste, compléments alimentaires + transport) : 115 000 F (Nous n’avons pas eu beaucoup de porcs…)
- Achat d’alevins + transport : 70 000 f + 45 000 f = 115 000 f
- Nourriture pour les poissons (provende) : 180 000 F
- Achat de lapins : 30 000 f
- Nourriture pour les lapins (provende) : 220 000 F
- Maintenance de l’installation des plaques solaires + matériels : 50 000 f
- Produits vétérinaires pour les soins des bêtes (vaches, cochons, lapins, volailles et poissons) :240 000 F
- Déplacements (Maurice et François) : (15 000 F x 2) x 12 = 360 000 F
- Sarclages : 80 000 F
- Carburant : 60. 000 F
- Achats d’outils (houes, brouettes, arrosoirs) pour le jardinage : 45 000 f
- Achat de graines et de produits de traitement des plantes (jardin) : 55 000 f
- Participation aux travaux d’assainissement de la voie menant à la ferme : 50 000 f
- Culture : manioc (boutures + semence), maïs pour les bêtes : 50 000 F
Frais bancaires : 5500 F X 12 = 66 000 F

TOTAL 3 : 2 691 000 f

TOTAL DES DEPENSES = TOTAL 1 + TOTAL 2 + TOTAL 3 = 14 849 000 F (22 637,15 euros)
BALANCE : 13 308 918 F (20 289,31 euros) - 14 849 000 F (22 637,15 euros)= - 1 540 082 F (- 2347.84 euros). Cette différence a été financée sur fonds propres.
Cette année 2015, nos comptes n’ont pas été, encore une fois, équilibrés en recettes et en dépenses. Nous pensons que ceci est d’une part lié à la situation de la porcherie où nos bêtes ne nous ont pas rapporté grand-chose pour les raisons déjà évoquées et, d’autre part, nous avons dû financer sur fonds propres le forage pour le château dont le coût, par inadvertance, n’avait pas été intégré dans la facture pro forma du château d’eau. Le coût a été de 697 500 f soit 1063.33 euros.
Un grand merci encore à notre association partenaire de la Brie, ABB, à tous ses adhérents et sympathisants, aux communes de Crécy et de Villiers, à la Région de l’Ile de France, aux élus, à tous nos amis de France pour la confiance renouvelée et l’accompagnement constant. Nous sommes heureux de pouvoir travailler ensemble à contribuer au bien-être des nôtres.

Bilan AADR - rapport moral

En 2015, nous n’avons pas créé de nouveaux secteurs d’activités en dehors des cultures maraîchères qui ont été intensifiées. François et Blaise (le véto) s’y sont mis aux côtés de Sylvain et avec l’aide des jeunes du village pour ce qui concerne le sarclage et les travaux de nettoyage. Les fruits sont destinés aux familles des exploitants.

Notre porcherie marche encore au ralenti : après le passage à vide de nombreux mois lié à la peste porcine, les trois bêtes achetées pour relancer l’élevage se sont montrées non productives de telle sorte que nous avons dû les vendre en fin d’année 2015 et les remplacer par d’autres (deux femelles et un male cette fois-ci encore). Nous espérons que ces nouveaux choix vont nous permettre de vraiment redécoller et d’aller vers de bons rendements.
Au niveau de la pisciculture, nous avons continué l’élevage des poissons (tilapias et poissons-chats) dans nos quatre bassins. Deux pêches-ventes ont eu lieu en 2015.

A l’étable, les vaches se portent bien. L’épouse du vacher fait toujours du fromage avec du lait recueilli des vaches qu’elle vend au marché de Tori. Nous avons toutefois enregistré un cas d’accident où un de nos bœufs a été grièvement blessé à la suite d’une chute dans un puits au pâturage. Nous avons été obligés de le brader à un boucher. Nous avions aussi vendu un autre bœuf en Février 2015. En fin 2015, nous comptions 32 bêtes (vaches, bœufs et veaux). Ici, la question de la commercialisation des vaches commence à se poser car les premières vaches prennent de l’âge et les bœufs nés sur la ferme arrivent à maturité : ils se disputent sérieusement entre eux et leur « père » au point de se blesser des fois. Pour ce dernier aspect, il faudra soit diviser le troupeau, soit sortir les bœufs concernés du lot en les vendant.

Par ailleurs, Amadou, le vacher avait réclamé que l’on embauche un jeune pour l’aider dans la conduite des vaches à cause du nombre de plus en plus important de ceux-ci. Depuis la fin d’année 2015, un jeune peulh de sa famille est à l’essai et l’accompagne. On devra prendre une décision à son sujet d’ici la fin du mois d’Avril 2016.

A la lapinerie, RAS, ces animaux sont toujours aussi prolifiques. En témoignent les quatre ventes de l’année, soit 197 têtes.
Le moulin tourne et continue de rendre service toutes les fois que les femmes apportent des céréales à moudre.

Au poulailler, en dehors des quelques poulets bicyclettes, François a initié un petit élevage de pintades qui semble bien prendre.

Le moulin fonctionne toujours, au service des familles des hameaux environnants.

Enfin, le grand projet de construction d’un château d’eau annoncé pour fin 2015 a été effectivement réalisé. (voir rapport).

INAUGURATION DU CHATEAU D’EAU A TORI AVAME


Le samedi 2 Avril, dans la matinée, nous avons procédé à une cérémonie d’inauguration du Château d’eau fraîchement construit sur la ferme d’Avamè.
Le projet rêvé depuis de longues années est devenu une réalité. Après avoir installé la ferme de Tori et démarré un certain nombre de secteurs d’activités, nous nous sommes aperçus en effet qu’il nous faudrait de l’eau potable à la fois pour les habitants de la ferme et l’exploitation et pour les populations villageoises environnantes.
Grâce au soutien et à l’aide de notre association partenaire de France, Amitié Brie Bénin, elle aussi appuyée par le Projet ARAMIS de la Région de l’Ile de France et le ministère des Affaires Etrangères par l’intermédiaire de Michel Houel, sénateur, ce projet a pu se réaliser.

Commencés effectivement à la mi-décembre 2015, les travaux se sont poursuivis régulièrement et se sont terminés à la mi-mars 2016. L’ouvrage est composé d’un forage de puits de 40 m de profondeur, d’un château de 10 m3 de contenance et de 12 m de hauteur et d’une borne fontaine pour le service d’eau. C’est cet ouvrage qui a donc été inauguré le 2 avril 2016.
Pour ce faire, nous nous sommes rapprochés du cabinet du maire de Tori-Bossito, du chef du village de Gansa Avamè, du délégué, des notables et des populations environnantes. Il a fallu refaire cette tournée la veille au soir, surtout auprès des villageois pour qu’ils n’oublient pas le rendez-vous…
La mairie n’a malheureusement pas pu honorer la cérémonie par la présence d’un délégué.

Dans la nuit du vendredi 1er avril au samedi 2 avril, une pluie torrentielle s’est abattue sur le village d’Avamè. Dès 7h du matin ce samedi, nous membres de l’Association d’Aide pour le Développement Rural étions présents sur la ferme et, chose curieuse, il n’y avait pas un chat ! Poisson d’Avril ? Nous y avons cru un instant. Mais la raison de cette situation est ailleurs… Les habitants d’Avamè sont en grande majorité des paysans et des cultivateurs. A la faveur de cette pluie, il leur fallait se rendre au champ pour des semailles…. Du coup, nous sommes retournés à la croisée des chemins, dans les maisons et dans les champs « gongonner » pour rappeler l’événement… La moisson ne fut pas forcément abondante car il leur fallait profiter de cette pluie pour des travaux champêtres… Finalement, aux environs de 9h, une foule d’une centaine de villageois d’Avamè, hommes et femmes, s’est rassemblée sur la ferme avec à leur tête Monsieur Hilaire, le délégué (jeune !)




Nous nous sommes rassemblés dans un premier temps sous et autour de la paillote où nous avons, après les avoir salués et accueillis, fait un travail d’information et de sensibilisation. Ce fut l’occasion pour François et moi-même de rappeler aux uns et aux autres d’où nous sommes partis, la raison d’être de la ferme, nos objectifs et la suite de nos projets…. Nous avons évidemment fait mention de l’ABB et de ses membres adhérents et sympathisants, des municipalités de la Brie, de leurs élus, sénateur et député et de la Région de l’Ile de France grâce auxquels ce projet a pu être réalisé. Nous avons surtout mis l’accent sur les bienfaits de l’eau potable pour la santé. Car, s’il est vrai que les populations d’Avamè ne manquaient pas franchement d’eau, l’accès à l’eau potable était cependant difficile et elles ne sont pas forcément conscientes de toutes les maladies qu’elles peuvent contracter du fait de se servir de l’eau de rivière et/ou des puits non potable… Le délégué du village a pris la parole pour apprécier l’action et remercier, au nom de tout le village et de ses conseillers, tous les artisans d’ici et d’ailleurs qui ont œuvré pour réaliser ce joyau. Il a promis de nous soutenir et de nous accompagner dans nos entreprises.

Ensuite, nous avons fait la visite de l’ouvrage avec des temps d’explication sur sa construction et son fonctionnement.






Enfin, nous avons procédé à une démonstration et au service gratuit de l’eau à tous et à toutes et ce pendant toute la journée. Tous en étaient évidemment ravis. Pour l’occasion, ce fut Sylvain qui a assuré le service.
Nous n’avons pas manqué d’expliquer aux uns et aux autres que pour assurer la maintenance de l’installation et la carburation pour le groupe électrogène, il leur faudra apporter leur quote-part à chaque service d’eau.
En présence du délégué du village et des notables, nous avons constitué une petite équipe de deux dames du village ; elles ont été responsabilisées pour se charger du service d’eau sous la supervision des responsables de notre association. Pour un début, elles assureront une permanence entre 7h et 9h et entre 17h et 18h30. Nous avons aussi fixé à 15 F le bidon de 25l et à 25 F celui de 50.


François, Guillaume, Hilaire, Caroline, Sylvain de l’association AADR

Malraux (stagiaire en formation), Sylvain, Caroline et François

Bertin (notable), Guillaume, Hilaire (chef de village)

La cérémonie s’est terminée, comme c’est généralement le cas en de pareilles circonstances, par une petite fête que nous avons offerte.

Pour l’AADR,
Guillaume CHOGOLOU

Ce rapport moral est accepté à l’unanimité.

2-rapport financier présenté par la trésorière,

-  Bilan des manifestations :

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

-  Proposition de cotisation : Le bureau propose de maintenir le montant de la cotisation à 15€.
Le montant de la cotisation 2016, soit 15€, est approuvé à l’unanimité.

3- 2016 : projets, questions diverses
-  Le projet 2016 : Il s’agit de construire plusieurs classes à l’école Houngo. Il y a aujourd’hui 3 classes en dur pour 245 enfants et 3 abris assez précaires et exposés à la pluie, au vent. La classe pré-élémentaire compte 85 élèves, d’autres niveaux 51, 44 …
Nous proposons aussi de combler le déficit d’AADR de 1 000€ lié au forage dont le coût avait été omis dans le devis initial du château d’eau – proposition acceptée par l’ensemble des membres présents !
-  Manifestations :
• Brocante, le 17 avril : sur le stand, dessins africains pour enfants, paniers gourmands à peser.
• Foire de la St Michel, les 24 et 25 septembre
• Le marché de l’Avent : Pielenhofen propose que l’association soit accueillie, mais suggère qu’une publicité soit faite en amont pour sensibiliser les bavarois à l’action de ABB. L’association souhaite aussi être invitée aux Marchés de Noël de Guérard à nouveau et de Crécy-la-Chapelle, s’il y en a un.
• Spectacle : Aurore Limmois propose un spectacle de danse… à organiser. Ce serait une soirée Salsa avec démonstration et DJ (voir pour la SACEM). Une chorale avait proposé un concert en fin d’année dernière, mais le délai était trop court et la période bien chargée en évènements. Nous acceptons bien volontiers ces propositions ! Joëlle Balestier et une chorale ont proposé aussi leur soutien.

Pour toutes ces manifestations, nous avons besoin de bénévoles ! n’hésitez pas à nous contacter…

4- élection d’un nouveau conseil d’administration et du bureau

Conformément aux statuts, le conseil d’administration doit être renouvelé tous les 2 ans, donc en 2016.

Conseil d’administration élu le 15 avril 2016 et bureau élu par le CA à la suite :
- Michelle Beurrier
- Patrice Chrétien (secrétaire adjoint)
- Jeannine Godard (secrétaire)
- Jacques Guillaumy (vice-président)
- Mireille Huyghe
- Christian Latieule
- Brigitte Letissier (présidente)
- Germaine Limmois (trésorière)
- Alain Macquart (trésorier adjoint)
- Jean-Michel Sagnes
- Françoise Vacslavik





pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs



2011-2018 © Association Brie Benin - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48
Hébergeur : OVH
Audience